Plusieurs avocats offrent toute une panoplie de services, alors comment fait-on pour choisir le bon avocat pour votre situation suite à un accident d’automobile? Cette liste de questions simples vous permettra de vous informer sur ce à quoi vous devriez vous attendre dès la première rencontre. N’hésitez pas à poser des questions!

Qui

  • Un avocat spécialisé en blessures corporelles – Les avocats sont comme des médecins parce qu’ils sont souvent spécialisés dans un domaine du droit en particulier. Il va sans dire que la spécialisation vient avec l’expérience. Quand vient le temps de s’occuper des détails pointilleux et importants, mieux vaut s’entourer d’un spécialiste plutôt qu’un généraliste.
  • Un avocat d’ici – Les lois peuvent varier de province en province, alors il est très important que votre avocat soit au courant des règlements qui régissent les affaires dans la province où l’incident s’est produit. Par contre, il est très commun pour une firme d’avocat dans les maritimes de représenter des clients du Nouveau-Brunswick, de l’Île-du-Prince-Edouard et de la Nouvelle-Écosse si elle se spécialise dans le domaine des accidents d’automobile et de blessures corporelles. Si une firme est membre de l’association du barreau de la province, elle est probablement en mesure de vous aider. Règle générale, un avocat qui travaille quotidiennement avec ce genre de dossier sera tout à fait en mesure de vous aider.
  • Une équipe solide – Un avocat ne peut faire cavalier seul. C’est pourquoi un avocat d’expérience s’entourera de gens compétents qui permettra aux affaires de rouler de façon efficace. Cette équipe est importante dans le succès de votre dossier.

Quoi

  • La première rencontre – Un avocat nécessitera des informations pour ouvrir promptement votre dossier et passer à l’action. Des informations tels les détails des polices d’assurance de toutes les parties impliquées dans l’incident, documents médicaux, témoignages et les coordonnées de la force policière sont importantes pour partir du bon pied. C’est toujours mieux d’avoir trop d’information que d’en avoir pas suffisamment et de devoir faire des recherches.

Quand

  • Aussitôt que possible – C’est important de protéger vos droits. La meilleure personne pour le faire, c’est votre avocat. En effet, une fois que vous avez contracté un avocat, ils sont dans l’obligation de faire tout en leurs capacités pour protéger vos droits. Si vous perdez vos droits, il est difficile de les reprendre, alors, ne tardez pas.

  • Où ça vous convient – Une consultation initiale se déroule normalement dans le bureau de l’avocat. Par contre, si vous êtes admis à l’hôpital ou devez rester à la maison en raison de blessures suite à un accident, un avocat devrait vous rencontrer où ça vous convient.

Pourquoi

  • Le processus dans son ensemble peut être complexe et très peu familier. Vous êtes déjà blessés et devez composer avec des traitements, votre médecin, la logistique et les papiers. Ajoutez à ça le fait que les compagnies d’assurance vous talonnent comme des loups, et vous avez une situation désastreuse. Un avocat d’expérience peut s’occuper de plusieurs de ces éléments qui vous apportent beaucoup de stress et alléger le fardeau tout en s’occupant de négocier pour vous un règlement juste et équitable. Vous pourrez être assuré qu’on s’occupe bien de votre situation.

Comment

  • La consultation gratuite – Un des détails importants de votre dossier est votre méthode de paiement. Plusieurs avocats spécialisés en blessures offrent une première consultation gratuite. Habituellement, cette première rencontre inclut une entrevue en profondeur sur votre situation pendant laquelle vous êtes en mesure de poser vos questions pressantes concernant vos droits ainsi que les qualifications et compétences de l’avocat. Il n’y a aucune obligation a embaucher l’avocat suite à cette rencontre initiale.
  • Les honoraires conditionnels – Si vous acceptez de faire appel aux services d’un avocat, c’est la méthode la plus habituelle de paiement pour les cas de blessures. Ce contrat standardisé est approuvé par l’Association du Barreau de la province dans laquelle l’avocat est autorisé à pratiquer le droit. Le contrat indique que l’avocat recevra une proportion du règlement, un pourcentage qui normalement dans votre cas se situe à environ 25%. Si vous décidez de prendre cette approche, vous n’aurez pas à débourser quoi que ce soit avant qu’un règlement soit reçu.

Comme vous pouvez voir, il y a beaucoup d’éléments à garder en tête dans l’embauche d’un avocat. En fin de compte, c’est important de trouver un avocat en qui vous avez confiance et qui va mener à bon terme votre dossier.