Devrai-je aller au médecin après un accident de la route?

Après être victime d’un accident automobile et avoir lancé une poursuite, il y a plusieurs questions qui émanent sur ce qu’on doit faire après. La réponse : prendre soin de soi et votre avocat s’occupera du reste. Une poursuite, ça prend du temps. Votre avocat vous expliquera que c’est normal et nécessaire d’attendre plusieurs mois afin de voir comment vos blessures vont guérir avant de progresser avec votre dossier. Votre tâche est de prendre du mieux.

Voici ce que VOUS pouvez faire:

  1. Soyez attentifs aux conseils de votre médecin. Il ou elle connait quels traitements seront nécessaires pour répondre à vos besoins. Votre médecin est la personne la plus connaissante dans votre rétablissement.
  2. Tout comme l’item #1, c’est d’importance primordiale d’assister aux séances de traitement, que ce soit chez le physiothérapeute, le chiropraticien, ou quiconque vous offre un traitement. C’est très important, point à la ligne.
  3. Le retour au travail nécessite un équilibre très fragile. Voilà un autre aspect de votre rétablissement où vous pouvez demander les conseils de votre médecin. Si votre médecin vous informe que vous êtes capable de retourner au travail, allez-y, mais ne mettez pas trop de stress sur votre santé qui peut être, dans certains cas, très fragile suite à un accident automobile.
  4. Informez ceux qui doivent savoir. Si votre médecin vous conseille de ne pas retourner au travail, demandez pour une note pour en informer votre employeur. La communication améliore le progrès et peut faire toute la différence dans l’entretien de bonnes relations avec tous ceux qui sont impliqués dans votre bon rétablissement.
  5. Allez-y, essayez. Si vous vous sentez d’aplomb et que votre médecin est d’accord, lancez-vous dans une activité qui vous plait. Assurez-vous par contre de cesser immédiatement si la douleur revient. Il suffit d’essayer : c’est la seule façon de savoir si notre corps est prêt à s’y remettre.
  6. Prenez vos médicaments : suivre les conseils d’un médecin, c’est aussi prendre les médicaments qui vous sont prescrits pour votre prompt rétablissement. C’est parfois un processus complexe de trouver le médicament qui répond exactement à vos problèmes, alors n’hésitez pas à communiquer avec votre médecin si vous avez des inquiétudes ou des questions concernant des effets secondaires indésirables. Il ou elle pourra vous aider à ajuster le tout.
  7. Écoutez votre corps : C’est une règle d’or dans le rétablissement, car seul vous pouvez bien connaitre votre corps et ce qui vous cause des ennuis et de la douleur. Si la douleur s’empire ou perdure suite à une activité particulière, discutez-en avec votre médecin et votre employeur, s’il y a lieu.
  8. Ne vous inquiétez pas trop. Facile, n’est-ce pas ? Non, mais tel que mentionné, une poursuite peut prendre du temps et le temps peut sembler interminable lorsqu’on s’inquiète de ce qui arrive avec notre dossier à travers le processus judiciaire. Quoiqu’il soit encouragé de tenir une communication régulière avec votre avocat, il faut aussi faire confiance en son avocat. Il ou elle est là pour t’aider et a à cœur vos intérêts.

Enfin, on ne va pas vous faire croire que tout est rose. Vous avez une responsabilité légale d’atténuer les dommages et pertes. Ceci implique que si vos actions ou votre inaction empirent vos blessures et dommages, le parti opposant profitera de la situation pour se défendre dans la négociation d’un règlement. Votre santé est très importante, mais l’atténuation des dommages est une autre raison très valable qui devrait vous pousser à vous occuper de vous-même dans le processus de rétablissement. Tout simplement, soyez honnête et tout devrait bien se passer.