Quand on pense à un accident de type « glissade ou chute », on pense souvent à quelqu’un qui tombe sur la glace ou sur un sol glissant, mais le terme englobe en fait toute une catégorie d’accidents. Par exemple, il se pourrait que quelque chose tombe sur vous (comme de la glace tombant d’un toit) ou que vous soyez tombé parce qu’il n’y avait pas assez de lumière dans une pièce ou un couloir.

Le facteur le plus important dans ce type de réclamation d’assurance, c’est que quelqu’un doit être fautif pour que vous puissiez présenter une réclamation. La blessure doit avoir été engendrée parce que quelqu’un n’a pas pris les mesures appropriées pour éviter une situation dangereuse. Un avocat sera en mesure de vous aider à déterminer si quelqu’un a commis une faute. Si vous n’êtes pas sûr au sujet de votre situation, communiquez avec nous pour une consultation gratuite. Voici certaines des étapes clés d’une réclamation pour une glissade ou chute.

La documentation

Ce type d’accidents varie beaucoup d’un cas à l’autre. Le facteur le plus important pour une réclamation réussie est de documenter où et comment l’accident s’est produit. Heureusement, cela est plus facile que jamais maintenant que la plupart d’entre nous ont toujours un appareil photo à porté de la main grâce aux téléphones intelligents. Si vous le pouvez, prenez des photos de :
  • Ce qui a causé votre chute : une flaque d’eau, un objet qui sortait du sol, etc. Prenez la photo d’assez près pour voir tous les détails.
  • Le gros plan, afin d’offrir une pleine perspective : montrez où l’accident s’est produit. Est-ce que c’était dans un couloir ? Un escalier étroit ? Au milieu d’un stationnement ?

Consultez un médecin

Si vous avez besoin de soins d’urgence, allez à l’hôpital. Sinon, il est préférable d’aller voir votre médecin de famille. Expliquez-lui l’ensemble de vos blessures. Si votre médecin vous place en arrêt de travail ou s’il vous prescrit des traitements ou des médicaments, c’est pour votre santé, alors assurez-vous de suivre les conseils qu’il vous donne.

Gardez vos reçus médicaux ! Selon les réclamations d’assurance qui vous sont disponibles, vous pouvez être remboursé pour les dépenses que vous engagez à cause de vos blessures, comme des services de déblaiement de neige ou d’entretien ménager. Assurez-vous de conserver tous vos reçus pour tenir compte de ce que vous avez payé de votre poche.

Présentez une demande de prestations d’assurance-emploi

Les prestations de maladie d’assurance-emploi sont disponibles pour 15 semaines à la suite d’un accident qui vous empêche de travailler pendant plus de 2 semaines. Vous pouvez visiter le site web de Service Canada pour plus d’informations ou appeler Service Canada au 1-800-206-7218.

Faites des réclamations d’assurance

Vous pourriez potentiellement entamer des réclamations auprès de plusieurs assureurs, en fonction d’où et comment votre accident s’est produit. Il est possible de faire plus qu’une seule réclamation à la fois.
  • Si vous avez de l’assurance invalidité de courte ou longue durée (souvent par le biais de votre employeur), vous devez faire des réclamations auprès d’eux.
  • Si votre blessure est arrivée il y a plusieurs mois (généralement, entre 60 et 120 jours) et que vous avez de l’assurance invalidité de longue durée, présentez une demande d’indemnisation.
  • Vous pourriez être en mesure d’intenter une poursuite si l’accident s’est produit sur la propriété de quelqu’un (comme une maison ou un bureau).

Communiquez avec un avocat

L’internet est idéal pour des bribes d’informations, mais seul un avocat peut vous donner des conseils au sujet de votre situation et déterminer avec précision qui a été responsable de votre accident. Cela est particulièrement important dans un cas de glissade ou de chute, parce que déterminer qui est fautif est la clé d’une réclamation réussie. Vous pouvez nous contacter pour une consultation gratuite et nous répondrons à vos questions.